Passer au contenu

News

Informations internes – Développement du programme HIJP

Informations internes – Développement du programme HIJP

HIJP

Bureaux HIJP à Berne

Jusqu’à présent, les personnes qui travaillent pour HIJP avaient l’habitude d’être réparties à divers endroits. Le premier collaborateur, Jens Piesbergen, a ainsi commencé en 2016 dans un bureau HIP/TIP au sein de la Police municipale zurichoise. En 2017 et 2018, de nouveaux développements dans le domaine du service de coordination ST et le recrutement de nouveaux collègues pour le projet Justitia 4.0 à l’échelon national ont nécessité le déménagement, pour une durée déterminée et en sous-location, dans les anciens bureaux du Ministère public de la Confédération à Berne. Tant HIJP que Justitia 4.0 étant appelés à se développer ces prochaines années, nous avons pu déménager début janvier 2020 dans les nouveaux bureaux au Nordring 8 à Berne. Un nouveau mobilier sera d’ailleurs livré prochainement. Cet emplacement est idéal, d’une part en raison de sa proximité avec la gare de Berne, d'autre part, en raison des possibilités qu’il offre de tirer parti des synergies ou de l'accès rapide à d’autres autorités cantonales bernoises de poursuite pénale et du pouvoir judiciaire qui se trouvent dans le même bâtiment.

 

Equipes renforcées pour HIJP et Justitia 4.0

Mme Amelia Hossmann rejoint notre équipe début avril. Assistante du Programm Manager, elle assurera la gestion des affaires administratives et épaulera le programme et d’autres projets de l’équipe.

Cet été, le projet Justitia 4.0 accueillera de nouveaux collègues dans les domaines de la communication, de la gestion de projet Office (PMO) et de l'architecture informatique, conformément à ses propres prévisions de croissance au Nordring 8.

 

Autres projets; personnalité juridique

Les domaines spécialisés des ministères publics et de l'exécution des peines définissent, à bon droit et en raison de leurs besoins spécifiques, d’autres projets et initiatives. Ainsi, hormis les projets prioritaires Traitement des dossiers et Justitia 4.0, nous consacrons une bonne partie de notre temps à de nouveaux projets comme ePagination/répertoire et l’analyse des besoins et du potentiel (ABP) dans le domaine ST. Par ailleurs, nous traitons avec les partenaires de la CSCSP le projet de système informatique dans le domaine de l’exécution des peines (SI-EP) et gérons d’autres dossiers, par exemple la diffusion à l’échelon national de l’utilisation d’un système de vidéoconférence. Ces diverses activités nous réjouissent beaucoup et nous confortent dans notre activité qui consiste à faire bénéficier de notre savoir-faire spécialisé toutes les autorités de la poursuite pénale (police, ministères publics, en partie tribunaux et exécution des peines et mesures) ainsi que le casier judiciaire. Pour maîtriser le volume de travail croissant et couvrir les nombreux besoins qui nous sont rapportés, nous envisageons de continuer à nous renforcer avec d’autres compétences spécialisées.

En outre, il est également prévu que HIJP ait une personnalité juridique. Les préparatifs correspondants ont été lancés afin de pouvoir réaliser prochainement un modèle similaire à l’entité de droit public créée pour TIP Suisse.

Comme vous le constatez, chères lectrices, chers lecteurs, les travaux vont bon train. Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration fructueuse et attendons avec impatience une prochaine rencontre ou des éventuels retours d’information de votre part.

Informations internes – Développement du programme HIJP

Informations internes – Développement du programme HIJP

HIJP

Bureaux HIJP à Berne

Jusqu’à présent, les personnes qui travaillent pour HIJP avaient l’habitude d’être réparties à divers endroits. Le premier collaborateur, Jens Piesbergen, a ainsi commencé en 2016 dans un bureau HIP/TIP au sein de la Police municipale zurichoise. En 2017 et 2018, de nouveaux développements dans le domaine du service de coordination ST et le recrutement de nouveaux collègues pour le projet Justitia 4.0 à l’échelon national ont nécessité le déménagement, pour une durée déterminée et en sous-location, dans les anciens bureaux du Ministère public de la Confédération à Berne. Tant HIJP que Justitia 4.0 étant appelés à se développer ces prochaines années, nous avons pu déménager début janvier 2020 dans les nouveaux bureaux au Nordring 8 à Berne. Un nouveau mobilier sera d’ailleurs livré prochainement. Cet emplacement est idéal, d’une part en raison de sa proximité avec la gare de Berne, d'autre part, en raison des possibilités qu’il offre de tirer parti des synergies ou de l'accès rapide à d’autres autorités cantonales bernoises de poursuite pénale et du pouvoir judiciaire qui se trouvent dans le même bâtiment.

 

Equipes renforcées pour HIJP et Justitia 4.0

Mme Amelia Hossmann rejoint notre équipe début avril. Assistante du Programm Manager, elle assurera la gestion des affaires administratives et épaulera le programme et d’autres projets de l’équipe.

Cet été, le projet Justitia 4.0 accueillera de nouveaux collègues dans les domaines de la communication, de la gestion de projet Office (PMO) et de l'architecture informatique, conformément à ses propres prévisions de croissance au Nordring 8.

 

Autres projets; personnalité juridique

Les domaines spécialisés des ministères publics et de l'exécution des peines définissent, à bon droit et en raison de leurs besoins spécifiques, d’autres projets et initiatives. Ainsi, hormis les projets prioritaires Traitement des dossiers et Justitia 4.0, nous consacrons une bonne partie de notre temps à de nouveaux projets comme ePagination/répertoire et l’analyse des besoins et du potentiel (ABP) dans le domaine ST. Par ailleurs, nous traitons avec les partenaires de la CSCSP le projet de système informatique dans le domaine de l’exécution des peines (SI-EP) et gérons d’autres dossiers, par exemple la diffusion à l’échelon national de l’utilisation d’un système de vidéoconférence. Ces diverses activités nous réjouissent beaucoup et nous confortent dans notre activité qui consiste à faire bénéficier de notre savoir-faire spécialisé toutes les autorités de la poursuite pénale (police, ministères publics, en partie tribunaux et exécution des peines et mesures) ainsi que le casier judiciaire. Pour maîtriser le volume de travail croissant et couvrir les nombreux besoins qui nous sont rapportés, nous envisageons de continuer à nous renforcer avec d’autres compétences spécialisées.

En outre, il est également prévu que HIJP ait une personnalité juridique. Les préparatifs correspondants ont été lancés afin de pouvoir réaliser prochainement un modèle similaire à l’entité de droit public créée pour TIP Suisse.

Comme vous le constatez, chères lectrices, chers lecteurs, les travaux vont bon train. Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration fructueuse et attendons avec impatience une prochaine rencontre ou des éventuels retours d’information de votre part.

FLASH Newsletter

Restez informé(e) sur les activités du programme HIJP.

s'abonner maintenant

Prochaines séances

  • 08.–09.09.2020: La retraite de la direction du programme HIJP
  • 01.10.2020: La séance 17 du comité du programme HIJP
  • 25.–26.11.2020: Le forum de l'exécution des peines
  • 02.12.2020: La séance 47 de la direction du programme HIJP
  • 03.12.2020: La séance 11 du groupe d’accompagnement HIJP